Autour de l’abbaye

Accueil > COULOMBS DANS LA PRESSE NATIONALE, À LA TÉLÉVISION, AU CINÉMA. > DANS LA PRESSE NATIONALE > LE FESTIVAL DE JAZZ AMATEUR DE COULOMBS.

LE FESTIVAL DE JAZZ AMATEUR DE COULOMBS.

dimanche 30 avril 2017, par rogertempete

LE FESTIVAL DE JAZZ AMATEUR DE COULOMBS.

C’est un fait sans doute oublié, Coulombs a accueilli trois festivals de Jazz amateur et un quatrième a eu lieu à Chartres avant de disparaître.

J’ai découvert qu’un magazine mensuel national a consacré un article au festival de l’année 1961. C’est dans le numéro 77 de décembre 1961 que JAZZ MAGAZINE rend compte du festival de Jazz de Coulombs à sa page 39 sous la plume de Frank TENOT.

"Coulombs est un petit village d’Eure-et-Loir, situé à quelques kilomètres de Nogent-le-Roi. Pour la deuxième année consécutive, un amateur de bonne volonté, Jean-Jacques VILLEMER, y avait organisé un festival de Jazz amateur qui obtint un immense succès auprès des fans qui emplissaient la salle des fêtes de la mairie le samedi 14 Octobre...Le vainqueur du Festival, Jacques MASSON, est un ténor plein d’assurance qui s’exprime dans un style coltranien assez personnel...La conclusion qui s’impose est la suivante : plus qu’une distribution de prix, ce second festival témoigne, de la part de son promoteur Alain GUERRINI et de ceux qui y participent, musiciens et auditeurs, de la volonté de trouver dans le jazz une source de joies saines et durables. Il s’y définit un esprit de Coulombs fait d’intrépidité et de réflexion, esprit que nous aimerions retrouver dans tous les villages de France".

JPEG - 757.6 ko
Extraits de JAZZ MAGAZINE n° 77 de décembre 1961

Jean-Jacques VILLEMER était le petit fils de M. et Mme MAILLARD, créateurs de la parfumerie de Coulombs (voir la rubrique souvenirs d’autrefois). Leur fille avait épousé René VILLEMER, Ingénieur des Arts et Manufactures. Le couple vivait à Paris mais venait quasiment chaque semaine à Coulombs où M. VILLEMER avait été élu au conseil municipal.

Grand amateur de Jazz, Jean-Jacques VILLEMER était aussi un musicien qui jouait au sein d’une formation puisqu’il apparaît au programme du premier festival qui s’est tenu à Coulombs le 22 Octobre 1960. A cette occasion, Alain GUERRINI avait interprété avec son orchestre un morceau appelé 22 10 60 composé spécialement pour le festival et qui a été enregistré sur un disque 45 tours introuvable aujourd’hui. Le jury présidé par Daniel FILIPACCI accorde le prix du festival à la formation Alain Guerrini Sextet.

JPEG - 813.1 ko
Plaquettes du Festival de Jazz en 1960 et 1961.

Il faut le dire, le festival de jazz était plutôt le fait d’une jeunesse parisienne qui trouvait à Coulombs "une salle des fêtes assez grande et agréable, un cadre de verdure attirant et un public intéressant" selon la plaquette imprimée. Le festival allait entraîner tous les amateurs de jazz de la région à venir à Coulombs.

Le second festival a donc eu lieu le 14 octobre 1961 à Coulombs largement commenté dans les journaux locaux. Daniel PHILIPACCI qui, avec Frank TENOT, collabore à Jazz Magazine mais aussi à la radio Europe 1 avec l’émission Salut les Copains revient à Coulombs encourager les organisateurs.

JPEG - 692.7 ko

Le troisième festival a eu lieu le 27 octobre 1962 à Coulombs. Le jury était présidé par Frank TENOT et récompense la formation Irakli New Orléans Ambassadors.

JPEG - 786.2 ko

Le quatrième festival de jazz de Coulombs s’est tenu le 16 novembre 1963...dans les salons de l’Hôtel de Ville de Chartres au cours duquel la formation Middle-Jazz Swing Sound remporte le grand prix. Le journaliste n’explique pas les raisons de cette "décentralisation" mais proclame que le jazz suscite toujours l’intérêt qu’il mérite et n’est pas près d’être détrôné par le "yé-yé" et autres facilités éphémères et commerciales. Cependant, il n’y eut pas de festival de jazz en 1964 et 1965.

JPEG - 350.1 ko
Plaquette de Festival de Jazz 1963 à Chartres.

En parallèle, Jean-Jacques VILLEMER avait crée un groupement dénommée Club de la Cloche d’Airain avec ses amis qui demeuraient dans les environs de Coulombs, Ce club artistique et culturel organisait des rallyes, des soirées dansantes et visitait des expositions.

JPEG - 297.6 ko
Jean-Jacques VILLEMER félicite les deux équipages vainqueurs du rallye 1962

En 1966, Jean-Jacques VILLEMER tente de relancer le festival de jazz amateur. Il organise un concert le 11 juin 1966 qui se déroule à la salle des fêtes de Dreux en prélude d’un futur festival. Le titre du commentaire du journaliste commence par "peu de fervents mais beaucoup de ferveur" laissant planer la déception des organisateurs. De fait, il n’y aura pas de cinquième festival à l’automne comme prévu.

Puis tous ces jeunes gens et filles, en prenant de l’âge, entrèrent dans la vie active, se marièrent, eurent d’autres responsabilités ce qui condamna définitivement ce sympathique festival auquel je n’ai jamais assisté.

Jean-Jacques VILLEMER, né le 26 septembre 1937, disparut prématurément le 18 juin 1983 à l’âge de 45 ans. Il est inhumé à Coulombs.

Roger TEMPÊTE