Autour de l’abbaye

Accueil > COULOMBS DANS LA PRESSE NATIONALE, À LA TÉLÉVISION, AU CINÉMA. > À LA TÉLÉVISION > UN TÉLÉFILM TOURNÉ AU DOMAINE DE ROUGEMONT

UN TÉLÉFILM TOURNÉ AU DOMAINE DE ROUGEMONT

samedi 29 avril 2017, par rogertempete

UN TÉLÉFILM TOURNÉ AU DOMAINE DE ROUGEMONT.

Je reconnais que mon titre est légèrement ambitieux. En fait, c’est seulement une séquence d’un téléfilm qui a été tourné au Domaine de Rougemont alors que plusieurs autres séquences ont été tournées à Nogent-le-Roi ou dans les environs.

J’avais le souvenir de ce téléfilm qui avait fait l’objet d’articles dans la presse locale et que j’avais regardé ensuite sur une télévision en noir et blanc. Mais le temps avait passé et j’hésitais sur le titre (je pensais qu’il s’appelait GRAZIELA) et la période de tournage que j’estimais être comprise entre les années 1967 et 1970-71.

C’était difficile de consulter des journaux sur un laps de temps aussi long. Or, les personnes à qui j’en parlais se souvenaient mais, comme moi, étaient incapables de situer l’année de tournage de ce téléfilm à Nogent-le-Roi et Coulombs.

Je ne me décourageais pas et continuais à parler de mes souvenirs : une séquence chez le coiffeur ALEX à proximité de l’église de Nogent-le-Roi, une séquence dans les rues de Nogent-le-Roi et près du magasin du brocanteur Alfred LANGLOIS, une séquence à Ruffin où apparaissait cette grande maison appelée le Chalet, une séquence à une station service que je n’avais pas reconnue lors de la diffusion et cette fameuse séquence au domaine de Rougemont avec des figurants locaux dont André ALIX qui était le garde champêtre de Coulombs.

JPEG - 1.9 Mo
La maison du Domaine de Rougemont en 2015

Hélas, au moment de mes recherches à la fin des années 1990, trop de contemporains du tournage étaient décédés. J’obtenais pourtant un renseignement : l’actrice Catherine ALLEGRET citée par plusieurs personnes avait participé à ce téléfilm. Début 2000, j’essayais de contacter Madame ALLEGRET par l’intermédiaire de son agent mais ma demande restait sans réponse.

J’écrivais alors à l’Institut National de l’Audiovisuel pour savoir si l’on pouvait acquérir des anciens téléfilms. Une réponse m’est parvenue mais elle était négative : "les transferts d’émissions sont exclusivement réservées, pour leur usage personnel, aux stricts ayants-droit : auteur, réalisateur ou producteur".

Dix ans plus tard, avec le développement d’internet, j’effectuais des nouvelles recherches et je découvrais sur un site consacré aux acteurs de cinéma que Catherine ALLEGRET avait tourné dans un téléfilm qui s’appelait MELISSA. Ce dernier nom qui m’avait été donné au cours de mes recherches constituait une nouvelle piste à explorer.

Il m’a fallu beaucoup de patience et consulter d’innombrables pages du moteur de recherches pour enfin découvrir que le réalisateur Abder ISKER avait tourné un téléfilm s’appelant MELISSA, avoir la confirmation de la présence de Mme ALLEGRET et obtenir d’autres noms d’acteurs. Je consultais alors tous ces noms mais plusieurs étaient déjà décédés. Jusqu’à la fiche de Gérard BORLANT où il était indiqué qu’il tenait le rôle du coiffeur dans le téléfilm MELISSA et qui donnait son adresse personnelle. J’y écrivais aussitôt en janvier 2012. Je recevais quelques temps plus tard une réponse très courte car il n’avait pas d’information particulière à me donner mais il me fournissait un renseignement précieux et précis en m’indiquant qu’il avait tournée à Nogent-le-Roi les 18 et 19 janvier 1968. À partir de ces dates, il m’a été facile de rechercher les journaux de l’époque à la Médiathèque de Chartres et j’ai pu envoyer à M. BORLANT une copie de l’article en le remerciant.

Les journalistes locaux qui avaient couvert l’événement s’appelaient Gabriel LAIR et Michel CAMBERLIN. Ce sont leurs articles et leurs photos qui ont été publiés dans l’Echo Républicain et dans la République du Centre dont je reproduis quelques extraits.

JPEG - 945.5 ko
M. Robert BUTET conseille M. Pierre MICHAËL

"De nombreux curieux se sont succédé, hier jeudi, en Grande-rue à Nogent-le-Roi, où l’on donnait le premier tour de manivelle d’un film en couleurs, pour la deuxième chaîne de la télévision". Il n’est pas inutile de rappeler qu’en 1968, la télévision ne comprenait que deux chaînes et que la deuxième chaîne n’existait que depuis le 25 juillet 1964 en noir et blanc. Quant-à la télévision en couleur, c’était une nouveauté qui venait tout juste d’être mise en place le 1er octobre 1967. Il faudra encore attendre jusqu’au 31 décembre 1972 pour disposer d’une troisième chaîne...trois chaînes qui n’émettaient pas 24 heures sur 24...une autre époque !!

Le tournage commençait à Nogent-le-Roi par la scène au salon de coiffure de M. ALEX, 5 Grande Rue (aujourd’hui rue du Général de Gaulle tandis que le salon est devenu une agence d’assurances) et le journaliste décrit cette première journée de répétition du tournage dans le journal du 19 janvier 1968.

"Réalisé et adapté par le metteur en scène Abder Isker...MELISSA n’est autre qu’une longue action policière à suspense où le chantage et le meurtre sont rois...Nogent-le-Roi et ses environs ont été choisis du fait de la proximité de Paris, certaines scènes étant tournées aux studio des Buttes Chaumont et au surplus la pittoresque cité des bords du Roulebois possède des vieilles maisons du temps jadis qui à elles seules constituent une toile de fond exceptionnelle...Abder ISKER nous a dit malicieusement en souriant : Nogent-le-Roi est la ville du crime...Ainsi, le salon de coiffure hommes de M. et Mme ALEX s’est métamorphosé en studio...Pierre MICHAËL, la vedette masculine du film a répété sur le fauteuil du coiffeur la scène où il se fera couper les cheveux et tailler la barbe. Pour la circonstance, M. Robert BUTET chef de salon de M. ALEX, donna les directives nécessaires...L’arrivée d’une jeune fille souriante attira de suite la curiosité des Nogentais. Qui était cette jeune fille ? Rapidement, et elle ne pouvait le renier, Catherine ALLEGRET était reconnue".

L’article que signe Gabriel LAIR indique que la comédienne s’est attirée la sympathie des Nogentais en aidant Mme ROZIER à confectionner derrière le comptoir un café express et en payant la tournée générale. Mme ROZIER tenait le café de la paix situé en face du salon ALEX. Une photo immortalise ce moment de détente où Gabriel LAIR pose en compagnie de Catherine ALLEGRET accompagnée de son frère Philippe.

JPEG - 635.7 ko
Gabriel LAIR derrière Catherine ALLEGRET et son frère Philippe

Un second article donne un peu plus de renseignements sur les comédiens principaux et l’intrigue policière tout en ayant soin de ne rien dévoiler de l’histoire de ce long téléfilm qu’il est prévu de diffuser en deux épisodes de 1 heure 50.

"Melissa (Corinne MARCHAND) va en soirée avec son mari Christian DANCOURT (Pierre MICHAËL) et un couple ami M. et Mme AUCLAIR (Philippe DUMAS et Micheline FRANCEY). Mme DANCOURT est retrouvée assassinée portant sur elle le manteau de son amie. L’enquête est confiée à l’inspecteur LAURENT (William SABATIER) qui a une tâche particulièrement difficile et il s’ensuit une série de situations compliquées aux termes desquelles il y a bien des suspects...Dans les autres rôles, nous citerons Catherine DERLAC, Pérette PRADIER, Catherine ALLEGRET. Hier, les caméramen ont filmé au Relais des Remparts et dans le salon ALEX avec toute une série de répétitions...Toute l’équipe restera encore plusieurs jours à Nogent-le-Roi avant de gagner le Domaine de Rougemont où d’autres séquences viendront compléter celles tournées".

JPEG - 321.9 ko
Pendant une répétition au salon ALEX

On retrouve le tournage de MELISSA dans les journaux locaux à la fin du mois de janvier dans la maison du domaine de Rougemont. Il me semble que cette maison était la première ou l’une des premières maisons construites dans ce domaine et qu’elle a du servir comme maison témoin lors de la commercialisation des terrains. C’est, si je me souviens bien, la séquence d’un crime découvert dans cette maison totalement indépendant de la mort de Mélissa DANCOURT à laquelle participèrent plusieurs figurants locaux le 25 janvier.

"Abder ISKER filme actuellement, pour ses extérieurs, le domaine de Rougemont à Coulombs et une villa du domaine. Jeudi après midi, six Nogentais ont été recrutés comme figurants. MM. Louis BLIN, garde champêtre de Nogent-le-Roi, André ALIX, garde champêtre de Coulombs ; Charles PLUMET, président de la section concours de la Gaule Nogentaise et Louis PERIGAULT incarnaient quatre gendarmes alors que M. Michel CAMBERLIN devenait photographe de l’identité judiciaire et M. MARAIS, employé chez M. DEJARDIN, médecin légiste".

JPEG - 277.9 ko
De gauche à droite : L. BLIN - C. PLUMET - L. PERIGAULT - A. ALIX

Un dernier article est publié sans photo sur le tournage d’une séquence à Ruffin : "Le metteur en scène Abder ISKER et son équipe de cinéastes sont de nouveau dans nos murs pour y poursuivre le tournage de leur film en couleurs MELISSA...Hier a été tournée une séquence dans les premiers virages de la côte derrière le moulin de Ruffin. Les gendarmes de la brigade de Nogent-le-Roi assuraient le service d’ordre. Dans les jours prochains, d’autres séquences seront tournées en grande rue à Nogent-le-Roi, où (parait-il) l’on assistera à une poursuite effrénée, et sur la place des Remparts".

Voici une autre photo des quatres gendarmes devant la maison du domaine de Rougemont bien reconnaissable. André ALIX se trouve le premier à gauche sur ce cliché.

JPEG - 366.1 ko
Les quatre gendarmes devant la maison de Rougement

Un entrefilet paru vraisemblablement début juillet 1968 dans un journal local annonce : "Hier soir sur la deuxième chaîne était présentée la première partie du film MELISSA tourné en janvier dernier par le metteur en scène Abder ISKER à Nogent-le-Roi et dans les environs". Hélas, ce renseignement non daté avec précision ne m’a pas encore permis de trouver les programmes de télévision de l’époque qui indiqueraient les dates de diffusion des deux parties de MELISSA.

Il faut savoir être patient puisque c’est lors d’une conversation qu’on m’indique en janvier 2018 un site d’archives sur des téléfilms. J’ai interrogé le responsable de ce site qui m’a aussitôt envoyé le scan d’un extrait d’un magazine télé. Le téléfilm Mélissa a été diffusé en deux parties le 29 juin et le 6 juillet 1968. La lecture de cette page m’a permis de comprendre que Catherine ALLEGRET jouait le rôle d’Aline GRAZIELLI qui est retrouvée assassinée dans la maison de Rougemont.

JPEG - 259.7 ko
Extrait du programme de Télé 7 jours

J’ignore si ce téléfilm a, par la suite, fait l’objet de rediffusions. Je ne l’ai jamais revu. Il n’est pas au nombre des films ou émissions qu’on peut consulter librement sur le site de l’I.N.A. Les séquences tournées à Nogent-le-Roi et dans les environs étaient intéressantes car elles montraient les acteurs sans négliger les décors des rues ou des paysages. Ce serait tellement amusant de redécouvrir Nogent-le-Roi en 1968. J’espère que la région Centre et son site ciclic.fr pourra acquérir ce téléfilm ou, à défaut, obtenir l’autorisation de copier les séquences relatives à Nogent-le-Roi et à ses environs.

Roger TEMPÊTE