Autour de l’abbaye

Accueil > ÉNIGMES, MYSTÈRES ET SECRETS DE COULOMBS > UN CURIEUX ACCESSOIRE

UN CURIEUX ACCESSOIRE

lundi 13 juin 2016, par rogertempete

UN CURIEUX ACCESSOIRE

Vous êtes sans doute passé à côté sans même y prêter attention. C’est un élément métallique installé dans un mur que j’observe depuis que je suis enfant avec toujours la même curiosité.

Qu’est-ce que c’est ?

En vérité, je n’en sais rien. Il fait penser à un raccord de tuyauterie en forme de croix car il semble avoir un filetage. Il est scellé à plat dans un mur à environ un mètre quarante centimètres du sol.

JPEG - 1.8 Mo
Un objet mystérieux

Où est-il ?

On le découvre dans la sente qui prolonge le chemin de l’abreuvoir jusqu’à la rue de la Ribordière. Il se trouve dans le pan coupé du mur de clôture dès le premier angle du sentier entre les deux ponts sur la rivière.

JPEG - 863.9 ko
Deux trous dans un mur

À quoi sert-il ?

Tout son mystère est là. Il n’a aucune utilité démontrée et pourtant il a été scellé avec soin. Quand on regarde dans chacun des trous qui donnent sur la sente, on s’aperçoit qu’on a une vue dans le terrain derrière le mur. À l’inverse, quand on est dans le terrain, on doit avoir une vue sur les deux portions de la sente qui forme à cet endroit un angle droit parfait. C’est comme si l’on regardait par le trou d’une serrure...

J’en ai déduit qu’il s’agissait d’un mouchard, l’équivalent du judas qu’on installe dans une porte pour voir discrètement la personne qui sonne chez vous. Est-ce la bonne interprétation ? Sinon, quel intérêt à l’avoir scellé si soigneusement à cet emplacement précis qui regarde dans les deux directions ? À l’époque, quelle était l’utilité de voir qui passait dans la sente ?

JPEG - 509 ko
Un coup d’œil indiscret

Ce petit élément m’a toujours intrigué. Lorsque ma taille ne me permettait pas d’être à sa hauteur, je demandais qu’on me porte. Puis, j’ai pu satisfaire ma curiosité sans aide et, à présent, il faut que je me penche pour retrouver le geste de mon enfance.

On ne saura jamais qui l’a installé ni pour quel réel motif et ce curieux accessoire conservera tout son mystère.

Roger TEMPÊTE