Autour de l’abbaye

Accueil > ÉNIGMES, MYSTÈRES ET SECRETS DE COULOMBS > POURQUOI UNE FONTAINE WALLACE À COULOMBS ?

POURQUOI UNE FONTAINE WALLACE À COULOMBS ?

jeudi 12 mai 2016, par rogertempete

POURQUOI UNE FONTAINE WALLACE À COULOMBS ?

Richard WALLACE a laissé son nom à une fontaine reproduite à d’innombrables exemplaires.

Selon sa biographie, c’est un anglais né le 26 juillet 1818 à Londres qui hérite de son père le goût des collections. Disposant de moyens, il vit entre l’Angleterre et la France et se trouve à Paris au moment de la guerre de 1870. L’eau courante n’existait pas en ville à cette époque et il fallait acheter l’eau à des porteurs d’eau ce qui pénalisait les plus pauvres.

Philanthrope, il propose à la ville de Paris d’installer des fontaines en fonte visibles mais discrètes et confie leur dessin à Charles Auguste LEBOURG, statuaire à Nantes, qui réalise une véritable œuvre d’art.

JPEG - 16 ko
Portrait de Richard WALLACE en 1857 (Musée Wallace Collection à Londres)

La fontaine se compose d’un socle plein sur lequel quatre cariatides représentant la simplicité, la bonté, la sobriété et la charité supportent un dôme pointu décoré de dauphins. Entre les cariatides qui se tournent le dos coule un filet d’eau auquel peuvent se rafraîchir les passants.

La réalisation des fontaines est confiée aux Fonderies du Val d’Osne (Haute Marne) puis à la Générale d’Hydraulique et de Mécanique à Sommevoire (Haute Marne) qui a racheté les Fonderies du Val d’Osne

Près d’une centaine de fontaines seront installées à Paris à partir de 1872. Richard WALLACE meurt à Neuilly-sur-Seine le 20 juillet 1890 et est inhumé au cimetière du Père LACHAISE à Paris.

Toutes les fontaines de l’époque de Richard WALLACE n’ont pas été conservées mais celles qui sont restées en place sont devenues l’un des symboles de Paris et ont été copiées et installées dans d’autres villes en France et à l’étranger.

Mais pourquoi une fontaine WALLACE à Coulombs ?

Nous la devons à M. Michel LESIMPLE, ancien Maire de Coulombs. Il représentait la commune de Coulombs au comité du Syndicat Intercommunal des Eaux et de l’Assainissement de Nogent-le-Roi.

JPEG - 890.1 ko
Fontaine WALLACE à Coulombs

Le syndicat présidé par M. COURNARIE avait entrepris au cours de la période 1980/2000 des travaux conséquents pour l’installation du tout à l’égout et le bouclage du réseau d’eau potable. Le service des eaux présentait des excédents que les abonnés avaient financés en payant leur consommation d’eau. Ne pouvant reverser les excédents aux communes, le Président a proposé d’acheter une fontaine Wallace par an et de l’offrir aux quatre communes adhérentes. Une première fontaine fut achetée et lors d’une réunion, M. COURNARIE a demandé quelle commune voulait en profiter. Tandis que les autres membres du comité s’interrogeaient sur l’emplacement à trouver et les travaux à réaliser et à financer, M. LESIMPLE s’est dit prêt à l’installer à Coulombs.

En effet, lors d’une visite de la salle des fêtes, la commission de sécurité avait exigé l’arasement de la butte qui se trouvait face aux sorties de la salle et qui pouvait constituer un obstacle dangereux en cas d’incendie et de panique. M. LESIMPLE a aussitôt imaginé la fontaine en retrait à cet endroit tandis que le branchement d’eau était facile et au moindre coût puisqu’il suffisait de se raccorder à celui de la salle des fêtes.

JPEG - 730.7 ko
Fontaine WALLACE - Salle des fêtes Victor SAGE

Les employés communaux, MM. JOUANNET et EMILE, s’occupèrent de l’ensemble des travaux de nivellement de la butte, de construction d’une terrasse, d’une installation électrique pour alimenter deux lampadaires en fonte de style ancien offerts à la commune par la Fonderie LOISELET à Nogent-le-Roi, du montage de la fontaine et de son raccordement au réseau d’eau.

Le résultat a été à la hauteur des espérances et aujourd’hui la fontaine WALLACE sert de décor à de nombreuses photos lors des mariages qui se déroulent à Coulombs et offre son filet d’eau lors des manifestations sur la pelouse de la mairie.

Les travaux à réaliser par le syndicat coûtant de plus en plus cher en raison de l’inflation de l’époque, une seule fontaine fut finalement achetée et les communes de Chaudon, Lormaye et Nogent-le-Roi n’eurent pas de fontaine Wallace.

Roger TEMPÊTE